Le commerce ambulant à Bujumbura, les pauvres femmes qui font couler les larmes des passants.

Depuis quelques temps, les citadins assistent la chasse des commerçants et commerçantes ambulants à majorité des  jeunes femmes et filles. Petits paniers à la tête, les vendeuses circulent dans les rues de la ville en toute prudence craignant de croiser la police. Oooooh c’est triste de voir nos  sœurs courir, derrière elles la police armée à vitesse supérieure. Attrapées, elles sont embarquées dans les puck up et leurs produits sont confisqués.  Non je trouve injuste cela, la loi autorise le commerce ambulant au Burundi. Pourquoi ne pas exploiter la loi et réglementer ce genre de commerce. Ces commerçantes sont des illettrées qui ne connaissent pas leurs droits.

J’imagine un enfant qui attend sa maman venir avec un kg de farine après la vente de moins de 20 mangues par jours, qui ne lui rapporte que juste le minimum pour calmer la faim de ses enfants.    Nous encourageons l’entrepreneuriat des femmes pour leur auto développement et voila les contraintes externes qui naissent là où il ne fallait pas.

Chers tous, plaider pour ces gens. Nous,  nous avons déjà commencé.

Société UMWIZIGIRWA Services

La société est enregistrée sous NIF : 4000152209, RC 85601 et est une entreprise sociale intervenant dans le développement du petit emploi, particulièrement les activités du secteur des services d’aide à la personne qui englobent pour notre cas le travail domestique, le travail de garde malades, le travail de nettoyage, d’entretien des bâtiments/jardinage et de gardiennage

Lire la suite........................ 

Restez connecter