Adresse(Siège)

36,chaussée du PL Rwagasore

ROHERO I

BUJUMBURA-BURUNDI

 

 Accueil téléphonique:

Tél Fixe: De 8H00 à 17h30

(+257) 22 27 94 57

Tél Mobile: 7h30 à 21h00
(+257) 79 063 087
(+257) 77 655 648

Watsap: 79 970 827 (seulement les heures après services)

E-mail: contac@umwizigirwa.com

Visite au Bureau:

Sans rendez-vous:
- Lundi-Vendredi 8H-17H30

- SAMEDI:  11H-15H

Sur rendez-vous:

- Dimanche : de 15h-18h

 Pour plus d'informations, vous nous trouvez aussi sur

Facebook: Sté umwizigirwa

       Soyez béni tous

 

Liste des candidats disponibles pour l'emploi

Chers clients de notre société,

Nous vous présentons en ligne la liste des membres de la société UMWIZIGIRWA Services qui sont disponibles pour être embauchés chez vous comme travailleurs de ménages. Embaucher un de nos membres, c'est sauver une vie, c’est aider UMWIZIGIRWA Services  à atteindre sa mission sociale. La liste des candidats est très longue, n'hésitez pas à nous contacter pour divers services dont les candidats ne sont pas publiés sur cette liste.

 

Liste des candidats disponibles pour l'emploi

 

 

Vous pouvez faire le choix parmi les candidats et appeler le bureau sur

22 27 94 57 ou 7 9 970 827 pour programmer votre entrevue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TRAVAIL DOMESTIQUE ET AUTRES ACTIVITES LIEES

 

 

 

 

 

 

 

 

N°5

TUYISENGE Daniel

 

 

Il est travailleur domestique depuis 4 ans, il fait la cuisine simple

 

Elle a le niveau : 6ème année  primaire

 

Année d'expériance:

7 ans

 

 

Son salaire minimum est  60000Fbu

 

il parle le SWAHILI et KIRUNDI

 

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N°8

NIYONZIMA Emmanuel

 

Il est travailleur domestique depuis 4 ans, il fait la cuisine simple

 

Elle a le niveau : 6ème année  primaire

 

Année d'expériance:

4 ans

 

 

Son salaire minimum est 50000Fbu

 

il parle le SWAHILI et KIRUNDI

 

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

N°9

NTAKIRUTIMANA Isaac

 

Il est travailleur domestique depuis 4 ans, il fait la cuisine simple

 

Elle a le niveau : 6ème année  primaire

 

Année d'expériance:

1an

 

 

Son salaire minimum est  50000 fbu

 

il parle le KIRUNDI

 

 

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

GARDE MALADE

 

 

 

N°10

BARUTWANAYO Christophe

 

Il est Garde malades

 

 

 

Elle a le niveau : 10ème secondaire

 

Année d'expériance:

3 ans au sein de la Société

 

Son salaire minimum est  60 000Fbu

 

il parle le KIRUNDI, SWAHILI et Français

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N°12

NIYONZIMA Diane

CANDIDATE   DIPLOMEE

 

Elle capable de faire la Garde enfants et autres activités liées et donner les cours du soir aux  enfants

 

Elle a le niveau : Certifiée de la 1ère scientifique B

 

Année d'expérience:

Nouvelle dans le métier

 

Son salaire minimum est  50000

Négociable

 

Elle parle :KIRUNDI, Français et en peu de l'Anglais

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

 

N°13

RIYAZIMANA Eric

 

 

Il est travailleur domestique depuis 4 ans, il fait la cuisine simple

 

 

 

 

 

 

Année d'expérience:

4 ans

 

 

Son salaire minimum est  50000

 

 

 

 

 

 

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

 

N°14

NIYONKURU Viateur

 

 

Il est travailleur domestique depuis 4 ans, il fait la cuisine simple

 

 

 

 

 

 

Année d'expérience:

4 ans

 

 

Son salaire minimum est  50000 Fbu

 

 

 

 

 

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

 

N°15

NIMPAGARITSE Consolate

 

Il est travailleur domestique depuis 4 ans, il fait la cuisine simple

 

Elle a le niveau : 8ème année  primaire

 

Année d'expérience:

une année

 

Son salaire minimum est  50000 Fbu

 

il parle le KIRUNDI

 

 

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

 

N°16

 

ITERITEKA Daphrose

 

 

Elle fait la garde enfants et autres activités liées  depuis 2 ans

 

Elle a le niveau : 7ème année  primaire

 

Année d'expérience:

2 ans

 

 

Son salaire minimum est  35000 Fbu

 

il parle le SWAHILI et KIRUNDI

 

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

N°18

BUTOYI Berthe

 

 

Garde malades

 

 

 

Elle a le niveau : 6ème année  primaire

 

Année d'expérience:

11 ans

 

 

Son salaire minimum est  50000 Fbu

 

elle parle le KIRUNDI

 

 

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

N°21

DUSENGIMANA Vianney

 

Il fait la Garde malades, propreté et Services de serveur

 

Elle a le niveau : A2 Technique

 

 

Année d'expérience:

1 an

 

 

Son salaire minimum est  50000 Fbu

 

elle parle le KIRUNDI, swahili, français et anglais

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

N°22

NDUWIMANA Eric

 

 

Il fait le travailleur domestiques, cuisine simple et autres activités liées

 

Elle a le niveau : 4ème primaire

 

 

Année d'expérience:

2ans

 

 

Son salaire minimum est  35 000 Fbu

 

elle parle le KIRUNDI

 

 

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

N°23

NDAYIZIGA Annick

 

 

Elle fait la Garde malades et la  propreté des maisons

 

Année d'expérience:

Une année

 

Son salaire minimum est  50 000 Fbu

 

Elle parle le KIRUNDI, Français et Anglais

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

N°24

BIGIRIMANA Rénovat

 

 

Il fait le travailleur domestiques, cuisine simple et autres activités liées

 

Elle a le niveau : 6ème primaire

 

 

Année d'expérience:

9ans

 

 

Son salaire minimum est  50 000 Fbu

 

Elle parle le KIRUNDI,Français et Anglais

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

N°25

BUKURU Léonard

 

 

Il fait le travailleur domestiques, cuisine simple et autres activités liées

 

Elle a le niveau : 6ème primaire

 

 

Année d'expérience:

2 ans

 

 

Son salaire minimum est  35 000 Fbu

 

Elle parle le KIRUNDI, Français et Anglais

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

 

N°25

HAVYARIMANA Jean

 

 

Il fait la propreté des maisons et autres activités liées

 

Elle a le niveau : 6ème primaire

 

 

Année d'expérience:

1 an

 

 

Son salaire minimum est  60 000 Fbu

 

Elle parle le KIRUNDI, Français et Anglais

 

Contact: 22 27 94 57- 79 063087

 

 

 

 

 

A nos chers lecteurs,

Nous vous présentons le rapport annuel  des activités de notre société de l’année 2016. Comme vous allez le constater, entreprendre dans l’économie sociale diffère beaucoup de l’entrepreneuriat classique. A vous de découvrir dans le présent rapport.

UMWIZIGIRWA_Services_RA 2016_compressed.pdf

Nos sincères remerciements pour la bonne lecture.

Géraldine NDUWIMANA

Assistante de Direction

Le présent article est dédié à tous les employeurs-clients de notre société.

Chaque année UMWIZIGIRWA Services organise des journées de détente pour ses membres qui sont vos employés de ménages. C’est dans le cadre des fêtes de nouvel an et la fête du travail et des travailleurs. Ces deux événements me touchent  au cœur. C’est une bonne occasion pour les travailleurs de ménages de se rencontrer, de partager un verre, de chanter et danser. Des journées de joie pour mes chers jeunes dont la majorité n’ont que la seule occasion pour se détendre et manifester leur joie de vivre.

Lire la suite : La joie de vivre pour les travailleurs domestiques, c’est dans la Société UMWIZIGIRWA Services

 

 

Nous témoignons, elles (ils) témoignent…….

 

Nous l’avons déjà annoncé, les activités d’UMWIZIGIRWA Services commencent à produire ses fruits. Des jeunes travailleurs de ménages commencent à témoigner beaucoup de réussite après avoir suivi les conseils de leur société. Les succès que notre organisation commencent à enregistrer n’ont pas d’autres origines que notre fondement d’UBWIZIGIRWA, une valeur qui guide toujours les fondateurs de la Société UMWIZIGIRWA Services, laquelle valeur que tout membre de notre société doit avoir et la vivre pour toujours.

UMWIZIGIRWA Services est irremplaçable, elle est unique. Un entreprise purement sociale dont le grand intérêt pour ses fondateurs est de voir les jeunes Burundais développés, respectés et exercer le métier de travail de ménages dans un bon climat de joie. Le travail de ménages ne doit pas être un métier des jeunes nées des familles vulnérables  mais plutôt une profession disposant des opportunités de base une l’auto développement.

La journée du 06 mai 2017(lors de la réunion mensuelle des membres) a été spéciale pour les membres de la société UMWIZIGIRWA Services. Dans un climat de joie, quelques membres ont témoigné combien UMWIZIGIRWA Services a été pour eux une chance de se développer économique et de jouer un rôle important dans leur famille.

Les filles de ménages ont salué l’initiative des fondateurs d’UMWIZIGIRWA Services car aujourd’hui elles sont entrain de vivre la dignité humaine comme d’autres filles. Elles ne sont plus stigmatisées car elles ont les moyens financiers à travers des investissements qu’elles ont déjà faits.

La nommée Godeliève, une fille d’une trentaine d’année a temoigné qu’elle a déjà acheté 2 parcelles, des porcs et des chèvres. Elle affirme que maintenant les jeunes garçons commence à s’intéresser d’elle  pour lui négocier le mariage alors qu’avant, personne ne voulait d’elle. Elle a donné  des conseils à ses paires de ne plus se donner à la prostitution ou autres mauvais comportements pour gagner de l’argent mais plutôt de suivre les conseils qu’elles reçoivent de la Société UMWIZIGIRWA Services, de faire des épargnes afin de mieux préparer leur avenir.  

UMWIZIGIRWA Services, une pépinière des jeunes de valeur pour un être humain utile à sa société.

Alexandre HAFASHIMANA(NCUTI), fondateur de la Société UMWIZIGIRWA Services

et

sa cofondatrice Géraldine NDUWIMANA

Le commerce ambulant à Bujumbura, les pauvres femmes qui font couler les larmes des passants.

Depuis quelques temps, les citadins assistent la chasse des commerçants et commerçantes ambulants à majorité des  jeunes femmes et filles. Petits paniers à la tête, les vendeuses circulent dans les rues de la ville en toute prudence craignant de croiser la police. Oooooh c’est triste de voir nos  sœurs courir, derrière elles la police armée à vitesse supérieure. Attrapées, elles sont embarquées dans les puck up et leurs produits sont confisqués.  Non je trouve injuste cela, la loi autorise le commerce ambulant au Burundi. Pourquoi ne pas exploiter la loi et réglementer ce genre de commerce. Ces commerçantes sont des illettrées qui ne connaissent pas leurs droits.

J’imagine un enfant qui attend sa maman venir avec un kg de farine après la vente de moins de 20 mangues par jours, qui ne lui rapporte que juste le minimum pour calmer la faim de ses enfants.    Nous encourageons l’entrepreneuriat des femmes pour leur auto développement et voila les contraintes externes qui naissent là où il ne fallait pas.

Chers tous, plaider pour ces gens. Nous,  nous avons déjà commencé.